Ma liste de blogs

mardi 26 juillet 2011

HISTOIRE D'AMANT ET SECRETE

J'ai souvent pensé que je devrais publier ici-même certains de mes commentaires, ceux que je laisse en textes chez les autres que je lis.
 Je n'aurais pas à répéter ce que j'ai déjà expliqué.
Donc, d'après la belle technique du copié-collé, voici ce que j'avais laissé chez 


la merveilleuse FCP  http://femme-en-chair-et-en-papier.blogspot.com/2011/08/comment-jai-rencontre-ed.html#


en réponse aussi à la délicieuse Kay http://histoiredamoursecrete.blogspot.com/2011/07/il-masque-son-regard.html?ext-ref=comm-sub-email 
que je venais de lire juste avant.
Leurs préoccupations et leur vie ressemblant tant à la mienne que j'en ai formé un unique amalgame, 


   ...Si jamais tu n'allais pas le lire, comme ça parle de Toi, 
et que ça s'adresse à Toi, donc, 
mon Cher Toi,
voici mes quelques pensées cette nuit avant d'aller me coucher...


"Imaginez celle qui vous lit,
qui lit chaque phrase ou presque comme si vous l'aviez extraite de son propre cerveau. Copiécollé.
 C'est moi, 
c'est moi avec celui que j'aime, même si je ne devrais pas dire "aimer".
Je l'aime, sans quoi je ne serais pas là à cette heure à en parler.
 Je l'aime parce qu'il est spécial, superbe, plein de superbe et magnifique, complexe,
et je l'admire dans tous les sens du terme.


Intime et extérieur. Non, ce n'est pas l appartement de mes rêves: c'est l'Amant de mes rêves.


Si je ne l'aimais pas, pour ce qu'il est, pour ce qu'il n'est pas,
 pour surtout
comme il me fait me sentir quand je suis avec lui, quand il est avec moi,
si je ne l'aimais pas je ne dis pas que je dormirais , mais je serais couchée, à c'heure.


Vous le connaissez déjà, il est comme beaucoup d'hommes, il mène une double vie, 
et il est lui en plus.
Et il m'a déjà fait, mieux que tout autre, me croire aux nues,
 puis la mauvaise surprise de la chute dans le précipice.
 Désolée mon chéri: c'était violent.


Elle a fini. Nous avons rebondi. Nous!
Aujourd’hui je peux même me permettre d'écrire et penser que je l'aime très fort, et profondément.
Tout mon corps peut le lui crier, mais de ma bouche, il n'a rien  craindre.
Je ne focalise pas là dessus. Plus. 
Je l'aime vraiment pour toutes les qualités qui sont les siennes:i
Il est grand-beau-fort-viril-intelligent,  
mais pas célibataire*, 
pas orphelin* de mère et pas sans enfant*.
Par voie de conséquence,
 à cause de ces trois closes* de non conformité, il ne peut qu' être mon amant du présent, c'est à dire TOUT! mon TOUT, 


Si j' ai déjà tout, je ne désire pas plus, car je n'ai pas la force de m'occuper du reste. 
J'ai déjà, merci.
Je 'l aime donc et très égoïstement, pour le plaisir de mes yeux à le regarder,  pour tout le bien qu' il me fait mentalement, physiquement.
 Je n' attends rien de plus. De quoi aurait-il peur?

J'ai changé, j'ai compris un peu, il a changé aussi. Chacun son peu, jusqu'à ce qu'il fallait pour nous ajuster.


Je crois que maintenant il sait ce qu'il ne pouvait deviner parce que disait-il
 "il ne voulait surtout pas me connaître"!
Ce n'était pourtant pas juste "Baise-moi Belle et tais-toi"?
En fait je n'en sais rien. C'était juste grave pas clair.


J'évite d'habitude d'y repenser. Il vaut mieux aller de l'avant.
 L'avenir , le présent sont tellement plus beaux, et sereins, et apaisants.


Il y a eu ce sacrifice. Pas mon sacrifice. Car ce n'est pas moi qui m'offrais pour me rendre sacrée, mais bien ma personne qui très involontairement s'est trouvée...reléguée.
D'une manière, certainement la dernière des façons de ce que je pouvais affronter.
 Je n'ai rien compris, le jeu était faussé, je n'ai fait que m'enfoncer à comprendre que je ne comprenais pas... Ce qui au final m'a donné la force de chercher.
Mais quelle usure. Pour quel résultat. Quelle falaise à remonter.
 Je le fais avec un sourire radieux et le coeur joyeux parce qu' Il m'attend au bout,
 mais j'étais allée me perdre si loin, le chemin est long abrupte et escarpé.


Il est marié. Je ne veux pas d'un mari. Ni d'un père, ni d'un frère.
Je veux Cet Amant.
Je veux l'amant qu' Il est.
Cet être
Exceptionnel,  attentionné, charmant.
Notre relation est unique de complicité et notre compatibilité qu'il qualifiait "d'inquiétante" je la sais  remarquable, pas loin d'Unique.


Il est mon Génie et qui s'est aujourd'hui ouvert à moi comme à personne.
Il sait que je suis toute à lui, que c'est avec Lui et pour Lui que j'aime jouer.
Il sait les jeux que j'aime, et combien  j'aime les siens.
Il sait comme que suis souple autant que Lui, pour ne pas dire tordue autant que lui,


Mais pour nous c'est juste très clair. 

J'aime et me nourris de ses envies perverses
 qui font écho aux miennes.


 Il sait sans aucun doute qu'il peut avoir toute confiance, que moi je ne le sacrifierais pas,


et que je sais que ça peut se reproduire,
je lui ai juste demandé que ça ne se passe plus avec cette  absence d'égards.
 Mais qui voudrait y penser? Pas moi!

Aucun commentaire: