Ma liste de blogs

lundi 5 décembre 2011

L'HEURE DU COUCHER


Elle soulève la couette. Son homme est déjà là.
Le beau corps respire un peu fort et gonfle le buste du dormeur. 
Il rêve. À son Ève.
Il rêve qu'elle lui inflige une punition trop brève:
Une petite fellation avant de se mettre en grève!

- Quoi quel culot!
Pourquoi ce vil cadeau?
Tu me commences. Ah! Traître!
Et puis tu te détournes avant de te faire mettre?
- " C est que, Monsieur mon maître
Je n'osais trop vous réveiller.
Je vous croyais couché heureux de vous reposer.
Si  j'avais su vous peiner
Je m'en serais bien  ravisée.
Pour m'en faire pardonner
Venez-donc me soumettre! "

Il réfléchit un peu. Son œil soudain se mit à plus  briller .
L'idée coQuine avait germé.
- " Déguisée en soubrette
Et le cul denudé
Tu m'astiqueras l'aiguillette
Jusqu'à la faire gicler!"
- Décidée à vous plaire
Je m'y appliquerai.
Et sans pleurer misère
Je vous régalerai!"

Un si bon caractère ne put que l'amadouer
Et la belle sans mystère se mît à étudier
Les rudiments,  les bases, de comment satisfaire
Et sucer, et monter son bien aimé compère.

Peu après les deux corps fatigués mais comblés
Après les soubresauts et les cris d'allégresse
Se trouvèrent réunis bras et jambes emmêlés.
Et dorment les amants, et sourit la maîtresse.
Ludie 

2 commentaires:

Titia d'or a dit…

Oh... C'est joliment dit , tout ça ... On dirait une petite fille qui a fait une 'presque' bêtise .
C'est tout mignon.

Est il réveillé depuis ?
Bien réveillé, je veux dire ?

Ludie a dit…

Oh Oui, réveillé, ravivé, revivifié, vif et revigoré
queue c'en était merveille!
Dressé en Artaban
"queue" j'ai dû demander grâce!