Ma liste de blogs

vendredi 9 mars 2012

KARMALEDICTION

Et si pour une fois je laissais échapper ma colère? Une vraie.
Celle que je m'interdis en vrai et encore plus par écrit!
Celle qui tire vers le bas et que, profitez-en: je ne laisserai peut-être pas  traîner écrite sur mon blog très longtemps.

Ou c'est que je n'irais pas bien.

Corvée! + Malédiction!

Tu vas voir ta voisine à l'hôpital par politesse et dévouement. Pour rendre service alors que le lendemain elle serait chez elle.
Mais elle t'a demandé de passer. Elle a des choses à te faire rapporter.
Le tout tient dans ton sac à main alors tu mesures avec amertume combien ça aurait pu attendre demain.

Putain. Putain!

Ceux qui me connaissent savent que ça ne commence pas bien.

Tu es obligée de te garer à perpète parce qu'il y en a marre du parking payant.
Tu te tords les pieds en coupant par le talus la nuit. Bravo!
Qui viendra te voir si c'est toi qui est coincée dans une de ces chambres?
Mille copines dont tu n'as rien à faire?
La famille que tu ne supportes pas? Mais, LUi?

Ne t'entorse ni le pieds ni la cuisse! Tu ne t'en relèverais pas.

Oui donc. Tu sors de l'ascenseur.
Pour une fois il n'y a pas cette exposition de béquilles, lunettes, chevelures sans couleur et quatre-chevaux déambulatoires qui encombrent l'entrée qui empeste la naphtaline et presque la bronchodermine: odeur qui pue la mort pire que la mort, s'il en est.
Ça sent le vieux, le cassé, le caoutchouc chaud et humide.
C'est moche à tous les niveaux.

Sortir de l'ascenseur. Un long couloir. Tu croises 4 personnes. Un jeune aux yeux magnifiques face à toi. Tu ne peux t'empêcher de fixer son regard noir de geai. Les jeunes hommes ont ce regard comme naturellement surligné d'un trait de khôl. Celui-ci en plus est tout beau de toute sa personne.
20 ans. Tu regrettes qu'il n'en ait pas au moins 40, quand dans un sourire incroyable, il te lance un "Bonjour!"
Tu lui rends son "bonjour" toute gênée de ne pas avoir pensé à lui sourire plus tôt et plus largement encore.
Tu as ta seconde de bonheur aujourd'hui.

Une seconde.
Parce que celle d'après. Comme un écho...
Tiens? Toute la famille est polie?
Non. Pire.
Le diable existe.
Isalaide! Isalaide Raquée!

Là! Face à toi. Dans ce lieu improbable où demain tu n'aurais plus à venir.
Où vraiment venir ce soir n'était pas nécessaire. Là, face à toi, la personne.
La seule personne au monde pratiquement que tu aurais souhaité ne plus rencontrer.
Ni la recroiser de ta vie!
Cette personne pompeuse prétentieuse que tu fuis depuis des années.
Que tu as fuit toute ta vie. Depuis le lycée qu'elle t'aime et t'idolâtre et te colle aux basques. Depuis deux trois ans enfin tu la croyais disparue de ta vie. Mutée. Partie loin et pour toujours.
Et non!

Le diable a ses détours.

Ta journée est pourrie. Elle le sera jusqu'au bout.
Juste devant, pile à 30cm de la poignée de la porte où 1mn avant tu aurais pu l'ouvrir et rentrer incognito.

Juste là où en plus on te reprochera d'arriver trop tard,
Le diable incarné dans tout ce qu'il a de laideur et de ce que j'exècre:
"Oh! Ludie! Comme je suis contente de te voir!
Blabla bla
"Comme ça me fait plaisir de te voir!"
Bla bla pire
"Je suis ravie de t'avoir revue! Faut qu'on se voit! Tu as mon numéro de téléphone?"
- ha non...
Regard effaré.
"Comment tu ne l'as pas gardé?" (légèrement vexée)
Non - j'ai changé de Tél. Pas sauvegardé la puce
Mais j'ai gardé l'email!
  "Un toujours valable au moins?"
 - Celui sur MSN (là où le l'aie bloquée et c'est la seule et unique personne que j'aie bloquée
tellement elle est insupportable!, et où je ne me connecte qu'une fois tous les 2 mois juste pour ne pas perdre le compte!)

Elle me présente son fils. Oui ce jeune homme beau comme un dieu brun est le fils de cette grande asperge fadasse.
Elle me présente comme sa grande idole au lycée.
Oui, elle nous idolâtrait HToine et moi, enviant notre couple qu'on n'était même pas! Pas le droit. Ma mère m'avait castrée d'une façon impardonnable à ce niveau-là.
Mais c'était ainsi.

Elle est enchantée! Me revoir enfin!

Elle a toujours representé le type de fille que je ne supporte pas!

Mais elle m'a tant "aimée" et elle en parle toujours avec ce ton baveux détestable.

Pourtant d'habitude j'aimerais plutôt bien croiser quelqu'un qui aurait été témoin de cette belle époque où je retrouvais chaque jour mon alter ego, mon âme sœur, mon HToine.
Avant il y a 5 ans, je n'avais vécu que deux ans dans ma vie: de 17 à 19 ans.

Et oui on était toujours ensemble. Inséparables pendant deux ans.
Au point que tout le monde croyait qu'on était un couple. Jusqu'à ce qu'il soit assassiné!
C'est pourtant bien mon HToine qui pour elle uniquement, avait inventé ce verlan , déplaçant les syllabes de son nom pour exprimer ce qu'elle lui inspirait.
Et à nous deux par extension.
Et moi qui vient juste de manipuler la photo cet après-midi.
La seule photo de deux mois après qu'il ne soit plus jamais revenu.
La photo où je me sens l'œil vide.
Mais mon frère m'a croisée dans le jardin avec son appareil photo et il cherchait à travailler son développement noir et blanc.
Alors il m'a demandé de sourire.
Mon premier sourire depuis deux mois. Peut être le seul. Je me rappelle que je ne parlais plus à personne. J'étais seule dans ma chambre.
Je pleurais et j'écrivais.
J'attendais la rentrée scolaire.
J'avais salement revécu certains de ces moments-là quelques heures avant en envoyant la photo à mon elfinvisible. Sans lui donner le contexte.
Et la journée m'avait déjà donné son lot de punitions.
Je n'avais pas besoin de croiser cette sorcière du karma pour me gâcher plus après le reste!

Et pourtant elle était là face à moi et parlait toujours avec son seveu et son regard d'allumée de l'enfer dans tout ce qu'il a de malsain et de pas attirant.
Hadès lui-même n'en a sûrement pas voulu.
C'est pour ça qu'elle hante ma vie dans ses recoins les plus cachés à la surface de la Terre mais toujours dans les endroits qui sentent la grotte à champignons

(il ne faut surtout pas qu'elle me donne son tel en +!)

Excuse-moi il faut que je rentre dans cette chambre où la personne que je viens voir m'attend.

13 commentaires:

emma a dit…

Ludie, si tu savais à quel point ces mots résonnent en moi..pour d'autres raisons que les tiennes et pourtant..croiser la personne qui n'en n'est plus une pour moi et à qui je souhaite parfois le pire(non, pas Chantal, sourire).
Je t'embrasse !
Et puis gueuler de temps en temps, ça fait du bien :)

jp a dit…

tu c'est que c'est incroyable ce que tu écrit là.
pour moi la dedans il y a un message du destin je ne sait pas mais c'est a toi de le décrypter et pourtant je suis toujour septique par a port a toute ces choses là
quand tu veux éviter quelqun c'est la que tu tombe dessus .
bonne journée ludie.
j'adore ce genre d'histoire moins rigolo pour toi j'en convient
bisou réconfortant

Anonyme a dit…

Tant de route sur cette planète et ont tombe sur les personnes qu'on veut pas.
Pour éviter ça ma belle, il faut y faire face tu sais .
Je me permet de dire que JP à peut être raison, il y a un message là dedans .
Être honnête avec sois même ce n'est pas toujours évident , encore moin face à une personne qu'on déteste alors que ce serait simple de dire simplement à cette personne "Non merci mais là vois tu, non", elle comprendra et en plus ça te fera gagner du temps et avoir une belle journée quand même.

En toute amitié ma douce ;)

N & O

Ludie a dit…

Mes chères N &Ô Chéries. Bien sur ce serait simple si ça n impliquait que moi. Il me suffirait de lui expliquer que me vie est déjà pleine de gens qui attendent ma visite et Que la perspective de passer du temps à écouter une femme seule me vanter une fois de plus les mérites de ses fils "qu'elle voudrait tellement que je rencontre"! Mais pourquoi faire?les seuls minutes que je passerais en dehors de mes trop nombreuses activités habituelles, ce serait avec un ou plusieurs nouveau bel himomme ayant 2 à 3 fois l âge de ses fils. Et sans leur mère.
Bon, ça c est mon côté capricieuse difficile et pas sympa.

Mais la réalité est bien plus compliquée et elle n implique pas que moi.
Cette fille à fait des pieds et des mains pour entrer dans une paisible association à but caritatif à laquelle j'appartiens.
La donzelle sitôt arrivée à commence à nous mettre le souk et le boxon.
L année d après on ne lui a pas renouvelé sa carte de membre et elle nous en veut beaucoup. Mais nous on est toutes soulagées de ne plus l avoir dans les pattes.
C était une gamine désagréable, c est devenue une adulte pompeuse et suffisante. On n en veut plus!
J ai assez donné.

Et comme je dis. Ça m'aura au moins permis de définir très clairement que je n' ai plus du tout envie de revoir les gens qui ne m ont jamais intéressée par le passé.
Si je dois rajouter du nombre à mes sorties déjà nombreuses et aux invitations que je ne peux toutes honorer par manque de temps,
J 'ai juste envie de rencontrer des gens nouveaux, avec un idéal ou un délire commun, de sexe mâle si possible et d au moins 33 ans, ça me paraît raisonnable ;-)
Il faut au moins entrer dans une de ces trois catégories pour retenir mon attention.

Voilà. C est très clair et très honnête avec moi-même et simple comme chou!

CoeurSolitaire a dit…

c'est bien toute une vie racontée patiemment...

De Quincey a dit…

comment t'écrire un mail...?

Ludie a dit…

Bienvenue à mes nouveaux lecteurs et merci pour vos messages. Ils me font très plaisir. Vraiment, je suis touchée.
Pour m'écrire un mail, ça c'est gentil!!! c'est ici: ludi2nacre@gmail.com
:-) Bisous à tous et à toutes xX*+

Bello a dit…

Je crois sincèrement que tu devrais te faire le petit de 20 ans. Ça serait une petite vengeance quelque part n'est-ce pas!?

Ludie a dit…

Hé hé, Bello Bello! T' es un vrai bandit toi! C'est vrai que c'est tentant, mais j'ai un peu peur de l'hérédité.
Quand j'ai vu à côté de qui il se promenait, il n'est plus devenu qu'un sourire appétissant, un regard de braise, mais complètement inexistant en dessous du cou
qu'il avait fort gracieux,
et de ses épaules,
qu'il avait bien larges
et son buste... Carrure d'athlète!
Ah!!!!Il n'existe pas en dessous de la taille!
Tant qu'il fréquente sa reme..

Monsieur Jones a dit…

Chère Ludie,
étant donné nos excellentes relations et compte tenu du fait que j'ai très envie de vous aider, je vous propose de mettre sur cette vilaine personne, un contrat !
J'ai dans mes relation deux trois tueurs à gage qui sauront lui donner le coup de pouce nécessaire pour la grand passage !

Ne vous inquiétez pas, elle ne souffrira guère, nous sommes des gentlemen (avec l'amour du travail bien fait!) !

Nous ferons cela gracieusement, passez simplement nous voir chez JJ&J pour en discuter autour d'une tasse de thé voire de café ! ;-)

Ludie a dit…

Oh Monsieur Jones, vous êtes si arrangeant; Il faut que je me présente:
Je gratifie cette gêneuse de toute ma bienveillante indifférence, et la laisse devenir ce qu'elle veut sans moi. Espérant que je ne la recroiserai pas de sitôt, qu'elle aura eu les premiers signes d'Alhzeimer entre temps...
Merci de votre proposition.
Sur laQuelle je rebondirais bien volontiers au fait.
Vous parliez de deux ou trois hommes de mains sachant user du pouce?
Mais , très cher partenaire, envoyez-les moi! Je vous en prie. Je saurai comment les occulper:
J'ai dans l'idée, quelques menus travaux à leur sousMaître :-D

Monsieur Jones a dit…

Chère Ludie !
laissons donc cette vilaine dans les oubliettes du temps !
En ce qui concerne mes hommes de main (qu'ils ont baladeuses), je me ferai un plaisir de vous les envoyer. Ils ont des manières adorables de rustres mais sont très attachants (vous verrez).
Ils auront à coeur de "maître" à l'épreuve vos pas-sage avides et de vous immerger en "haut trouble"! ;-)

Ludie a dit…

Monsieur Jones! Notre conversation a bâtons rompus a fait sauter les plombs dans mon bureau!
J'ai donc changé de support une fois la lumière revenue.
J'avoue que je venais juste de lire votre plaquette sur vos "dépêchés" aux mains baladeuses. J'ai cru à une "démonstration".
"Quel magicien ce Gauthier Jones" que je me suis dit.
Je suis convaincue que nous scellerons rapidement une entente pleine et cordiale.
Bien à Vous, Lludie

Je serai râvie