Ma liste de blogs

mercredi 29 août 2012

SUBLIME LUSIQUE/des mots de loup

Quelle exQuise divine vision


une envie de te lécher
placer mes doigts sous les tiens
te caresser jusqu'à l'extase
m'abreuver dans tes mouillages
regoûter  ton hydromel
ton mont de vénus ma déraison
ma louve mon uniQue
Partageons ce...


concert  ludiQue
Il me compose
Un bain de mousse


Nuées de bulles


chandelles parfumées
Musique saxo
Je te lave le dos
Je te lave le dos
Tu me fais le ré si
Près du sol, là

Tous mes accords
Aux notes de tes seins
Un Roland Perrier rosé
comme tes lèvres
Une tendre partition

Ta langue joue de ma hampe
Aux longs arpèges
Rythme lascif, répétitif

Tu contre-ut
Je bois ta source
Tes doigts m'envolent
Je nage en ton bassin toute la nuit

Ses mains battent la mesure
Mes fesses rougissent
Tatouage de perversité

Il m'est tombé du ciel
Je suis montée au ciel
Pour me lécher la lune
Des étoiles dans nos yeux

Il comble mes abysses lubriQues
Virgules jolies sous nos exclamations
Près des fossettes exulte une goutte
Symphonie pour suite impromptue !

L'aube de satin patine
Le clin d'œil de mon cul
Une gamme
À portée improbable
Exquise luxure

Nous avons perdu la tête
Nos contresens passionnés

La jouissance ... Sublime musique


Et il signe de sa morsure Divine:
Le loup Le looup!

5 commentaires:

Clea Phoenix a dit…

et je me signe d'un "aouuuuh aouuuuh"
en entendant cette sublime ôde aux loups
qui éveille les cendres dans lesquelles je me consume
en attendant que MA bête vienne et me consomme
;)
(oui c'est plus naze ce que j'ai écrit, mais le tien de texte est tellement bien que je ne peux que m'incliner sans rivaliser :) )

Ludie a dit…

Aouhh Cléahh! T'es un amour mais fais gaffe: Quand on s'incline, ici, on prend des risques. Protège tes arrières!

emma a dit…

Oulala !
j'irais jusqu' à dire Ouloulou si j'osais ;)

laurent a dit…

et le loup se dit qu'il est le + heureux set veinard du monde !

Ludie a dit…

Ludie a dit...
Ludie l'embrasse et se couche lovée à ses pieds. Il la caresse de sa patte. Elle le lèche et ils s'enlacent et s'entrelacent, jamais lassés.